Les six civilisations du monde contemporain, par Henry de Lesquen

Voici une analyse en 10 points de la division du monde contemporain en aires culturelles ou civilisations.

 

1. Monde divisé en 6 aires culturelles : Occident, monde russe, Orient, monde indien, monde chinois, Afrique noire.

C’est la hiérarchie qui fait l’identité. La civilisation est créée par les élites. L’Amérique latine est en Occident parce que les classes dirigeantes sont espagnoles ou portugaises. Il est en effet possible qu’une partie de l’Amérique latine bascule hors de l’Occident. Mais il faudra longtemps.

 

1483029652-h2l-vs-carte-civilisations

 

2. Occident, civilisation de l’Incarnation : Europe de l’ouest et du centre, Amérique (continent), Océanie. Christianisme occidental.

 

3. Monde russe, civilisation de l’icône : Russie, Ukraine, Biélorussie. Slaves métissés de Turcs.

 

4. Orient, civilisation de la Parole : pays arabes, chamito-sémitiques, iraniens, turcs ; Caucase, Balkans. Islam et christianisme oriental.

 

5. Monde indien, civilisation du geste : sous-continent indien et Sud-Est asiatique, sauf Viêtnam. L’hindouisme en est la source.

 

6. Monde chinois, civilisation du signe : Chine, Mongolie, Corée, Japon, Viêtnam. Populations de race mongoloïde.

 

7. Afrique noire, civilisation du rythme : sud et centre de l’Afrique. Populations de race congoïde.

 

8. L’Europe n’est pas une civilisation, elle est partagée entre l’Occident, le monde russe et l’Orient.

 

9. L’islam n’est pas une civilisation. La majorité des musulmans ne sont pas dans l’aire orientale et celle-ci inclut des pays chrétiens.

 

10. Hiérarchie des civilisations et mesure de leur inégalité :

 

1 Occident (10),

2 monde indien (8),

3 monde russe (6),

4 Orient (5),

5 monde chinois (3),

6 Afrique noire (1).

 

On hiérarchise les civilisations en fonction de leurs créations.

Le cosmopolitisme interdit de hiérarchiser, mais nous ne sommes pas cosmopolites.

Capture d’écran 2015-11-07 à 20.11.25

Origine des civilisations contemporaines

 

XIIe siècle avant J.-C.

1. Monde indien
Les Aryas envahissent l’Inde, détruisent la civilisation de l’Indus et adoptent les Védas.

Capture d’écran 2015-11-07 à 20.11.25

VIe siècle avant J.-C.

2. Orient
Cyrus le grand, de la dynastie des Achéménides, fonde l’empire perse.

Capture d’écran 2015-11-07 à 20.11.25

Ve siècle avant J.-C.

3. Monde chinois
Confucius donne à la Chine la doctrine centrale qui définit son identité.

4. Afrique noire
La culture de Nok se constitue sur le territoire du Nigeria actuel.

Capture d’écran 2015-11-07 à 20.11.25

XIe siècle après J.-C.

5. Occident
A la demande de l’empereur des Francs, l’Eglise de Rome adopte le Filioque, ce qui conduit à la rupture avec l’Eglise d’Orient.

Capture d’écran 2015-11-07 à 20.11.25

XVIe siècle après J.-C.

6. Monde russe
Ivan le terrible, prince de Moscovie, devient le premier tsar de toutes les Russies.

Capture d’écran 2015-11-07 à 20.11.25

Les Indo-Européens sont à l’origine de 4 des 6 civilisations contemporaines : 1. Monde indien (Aryas) ; 2. Orient (Perses) ; 3. Occident (Francs) ; 4. Monde russe (Russes).

Ce sont les plus élevées dans la hiérarchie des civilisations.

Capture d’écran 2015-11-07 à 20.11.25

Voici une estimation des distances culturelles entre les 6 civilisations.

 

artica

Capture d’écran 2015-11-07 à 20.11.25Henry de Lesquen

28 Commentaires

  • Et Madagascar?quelle civilisation?

    J'aime

    • Une forte part africaine édulcorée par des apports asiatiques massifs et par la colonisation . Ceci explique un art pictural très raffiné. Animisme et Christianisme dominent le sujet religieux .

      J'aime

  • Terrible méconnaissance du monde asiatique que de le mettre en 5ème place. Le Japon est le seul pays civilisé en dehors de l’Occident. En Inde, la population chie par terre comme au Libéria. C’est une plaisanterie.

    J'aime

  • Avec les millions de migrants, un mélange des civilisations comme le monde n’en n’a jamais connu. C’est ce que nous vivons actuellement.

    Sommes-nous rendus à ce qui est convenu d’appeler la Tour de Babel ?

    J'aime

  • Avec les millions de migrants, un mélange des civilisations comme le monde n’en n’a jamais connu.

    Sommes-nous rendus à ce qui est convenu d’appeler la Tour de Babel ?

    J'aime

  • Ping : Les civilisations du monde et leur classement par Henry de Lesquen - Nouvelles de France Portail libéral-conservateurNouvelles de France Portail libéral-conservateur

  • Je trouve cette idée de hiérarchisation un peu réductrice, surtout sans préciser sur quelles critères elle se base… Pourrait-on savoir sur quelles données elle se fonde ?

    J'aime

  • Le subjectivisme de cette approche résulte de choix purement arbitraires qui fausse l’analyse ; ce sont de belles formules mais plus que contestables.

    1. Les russes, seraient des slaves métissés de Turc… Le mot métissage renvoie à la notion de race ; or, les Turcs, si à l’origine (il y a plus de mille ans) formaient un groupe racial assez homogène, proche des Mongoles, typiquement asiatique, leur pratique d’épouser des femmes des peuples conquis font qu’ils ne constituent plus une race : le pays qui porte leur nom ne présente pas le type racial turc originel qui était proche des mongoloïdes. Donc dire les Russes sont des slaves métissés de turcs ne veut pas dire grand chose.

    2. Mettre dans la même civilisation les Marocains, les Roumains, les Érythréens, les Bulgares, les Grecs et les Soudanais est une forme de délire. La tradition islamique se veut à la fois politique, religieux, social, juridique, elle est constitutive d’une civilisation qu’on peut critiquer certes mais qui existe. Dire que cette civilisation a été fondée par Cyrus, donc par les Indo-Européens est faux ; dire que la Somalie et l’Albanie appartienne à la civilisation de la Parole est une aberration. La Parole n’est pas plus vénérée ou fondamentale dans cette civilisation que chez Cicéron ou chez les Celtes qui préféraient l’oralité à l’écrit. Tout cela est trop simpliste et arbitraire.

    3. Parler d’inégalité des civilisations est hautement contestable ; certes la civilisation occidentale est celle qui sur le plan technique a le plus apporté au monde mais sur le plan moral les Occidentaux ne sont pas systématiquement meilleurs que les autres (Génocide vendéen, Shoah, bombe atomique). La technique n’est pas tout, elle n’est même pas grand chose au regard de la morale (et pour les croyants du jugement de Dieu). On peut être au sommet de la technique mais moralement être méprisable (pour les Chrétiens aussi cela est évident, dans la mesure où c’est précisément le beau et le plus intelligent des anges qui est devenu Satan par orgueil : le culte de la beauté et de l’intelligence est d’essence satanique ; il faut aimer la beauté et l’intelligence mais pas les idolâtrer !). De plus beaucoup de civilisation non indo-européennes ont produit, en termes d’intelligence et de beauté (technique et art) des chefs d’œuvre comparable à ceux de l’Occident et bien avant celui-ci : la Chine et l’Egypte en sont des exemples et ne devaient rien aux Indo-Européens qui végétaient à l’époque dans d’immenses territoires. Il faut être fier des origines indo-européennes mais pas inventer de hiérarchie aberrante. L’humilité est un devoir fondamental, non seulement pour les individus, mais aussi pour les civilisations. L’orgueil est le Mal. C’est en étant humble qu’on est grand.

    4. Et puis dire que les Français sont plus proches civilisationnellement des Péruviens que des Grecs ou des Romains à cause du Filioque, franchement… Dire que les Pakistanais n’appartiennent pas à la même civilisation que les Afghans, alors qu’ils ont des ethnies, langues, religions, histoires et souverains communs, franchement… Tout cela est abusivement simplificateur.

    Aimé par 1 personne

    • Les véritables Slaves sont uniquement de type europoïde – Et sont des membres à part entière de la vaste famille indo-européenne. La génétique de population infirme les théories obsolètes selon lesquelles ces derniers se seraient métissés avec des population turco-mongoles à l’Est. Un Russe ne diffère guère d’un Polonais d’un point de vue strictement ethnographique. Aucune tartarisation massive ne s’est produite durant l’occupation mongole de la Rus’ et les effectifs des oppresseurs altaïques n’ont jamais été sensiblement élevés. Il est primordial de relever ce fait. Seul l’apport plus élevé de sang finnique au sein de la Moscovie et dans ses régions périphériques entraîne une légère différenciation entre certains Slaves orientaux et leurs congénères résidant plus à l’Ouest.

      Et, M. Lesquen, vous seriez bien inspiré de le croire.

      Très cordialement.

      J'aime

      • La Russie actuelle est héritière de l’ancienne Russie médiévale, Rus’ de Kiev ou Russie kiévienne et de la Russie des Tsars. Les russes ont célébré les 1030 de la christianisation de la Russie en 2018 à Moscou et ailleurs en Russie. Il s’agit de la conversion du prince Vladimir I en Crimée. La Rus’ de Kiev s’étendait du centre de l’Ukraine actuelle jusqu’au nord en Carélie actuelle et jusqu’à l’Oural et Nijno-Novgorod plus vers le sud-est et Mourom qui fut une ancienne cité slave païenne puis orthodoxe.

        L’identité nationale russe qui est slave et orthodoxe s’amorce par la suite après la libération de la Grande-principauté de Moscou et des autres principautés slaves orthodoxes par le grand prince Dimitri I de Moscou du joug tataro-mongol de la Horde d’or en 1380 lors de la bataille de Koulikovo. Les russes ont ainsi libéré l’Europe du nord et de l’est du joug mongol et ont ainsi protégé les autres européens. Dimitri I a fédéré l’ensemble des principautés russes afin de les libérer de ce joug tatar. Il faut noter que le mélange génétique entre tatars et russes fut très faible durant cette période à moins de 0,2% dans les principautés russes car les tatars vivaient dans les steppes près du Kazakhstan actuel et dans la région de Volgograd et dans la région de Kazan alors que les russes vivaient plus au nord-ouest dans les zones boisées et des prairies à l’ouest de Kazan et souvent près des lacs et donc il y a quasi pas eu de mélange dans les principautés russes ou très peu à part de façon assez marginal au niveau des élites durant les temps de paix. Sinon c’était des esclaves qui étaient emmenés dans les steppes ou à Kazan. Actuellement à Kazan on voit essentiellement des gens de type européen.

        En Russie on fait la différence entre un russe à savoir le russe ethnique русские=roussky donc c’est le slave de culture orthodoxe. Il est de nationalité russe. La nationalité est lié à l’ethnie dans les pays d’Europe centrale et orientale. Un citoyen de la fédération de Russie c’est un Россиянин-rassiani ou russien en français. Cela englobe les russes mais aussi les minorités nationales comme les tatars etc…. Par exemple un tatar est un russien mais il ne sera jamais considéré comme russe. Un russe c’est une personne typé européen.

        Une russe encore étudiante de Moscou m’a dit que  »ce joug mongol a aussi forgé notre instinct identitaire slave à nous russes et il en sera ainsi » m’a t’elle dit.

        J'aime

  • Cette classification est bien peu convaincante comme le signale les commentateurs….
    – l’Amérique « latine » ou, pour mieux dire, hispanique ( Amérique centrale et Amérique du sud ), constitue en soit une Civilisation originale marquée par un catholicisme populaire, des racines ethnoculturelles amérindiennes, un métissage racial, et les langues espagnoles et portugaises. A part la religion et la langue, tout le reste la distingue de la Civilisation dite « occidentale ».
    – Pourquoi, par contre, distinguer par exemple les Serbes ou les Bulgares des Ukrainiens; il conviendrait de mettre les peuples du Sud-Est européen balkanique ( outre les deux précédents, les Roumains et Moldaves, les Monténégrins, les Macédoniens, et aussi les Grecs et les Chypriotes, voire les Géorgiens, et meme peut-etre les Arméniens ) dans la meme Civilisation slave-orientale ou « orthodoxe » que les Russes, Bélaroussiens ( ou « Blancs Ruthènes » ), et Ukrainiens. Cependant, mis à part le Culte liturgique différent, peu de choses permet de distinguer sur un plan civilisationnel un Slovaque ou un Croate, d’un Ukrainien ou d’un Serbe…
    – Mieux que le terme « occidental », il conviendrait d’utiliser plutot celui de Civilisation Européenne. Saint Augustin, Saint Jean Chrysostome, Tolstoi, Dostoeivsky, Zinoviev, Soljenitsine, Borodine ou Rymsky-Korsakov appartiennent bien, à mon humble avis, à notre meme Culture et Civilisation européenne au meme titre que Saint Volodymyr de Kiyv, Alexandre Nevsky, ou George Castriote dit Skanderbeg…

    J'aime

  • Le monde chinois est bien supérieur au monde indien ! Et leur culture est plus riche et profonde.
    Cette hiérarchisation laisse à désirer, il faudrait que M. de Lesquen daigne la revoir. Du reste, au dessous des Etats-Unis d’Amérique, tous les pays ne sont pas de culture occidentale ni de race blanche mais de culture et de race latino-américaines (exceptions faites de l’Uruguay, de l’Argentique et du Chili qui sont des pays de race blanche et donc des pays occidentaux). La Moldavie, la Roumanie, la Bulgarie et les anciens pays yougoslaves font plus partie du monde russe que du monde oriental (ils sont orthodoxes et de race blanche métissée avec les Turcs, comme les Russes). Il faudrait également ajouter à ce monde russe, les pays du Caucase et le Kazakhstan (plus d’un quart de Russes qui dirigent de fait le pays).
    Enfin, la Mauritanie, l’Ethiopie, l’Érythrée et le Soudan sont des pays de race noire. Ils possèdent un fonds de culture orientale, mais ils ont leur place dans le monde noir, compte tenu du développement prévisible et de civilisation réelle auxquels ils correspondent.

    J'aime

  • Je trouve votre classement très intéressant, et j’aimerai savoir si vous pouviez mettre en place le même genre de hiérarchie pour les civilisations de Paris Intra-Muros ?
    En effet, je pense qu’il y a lieu de hiérarchiser quand on voit la disparité de population dans la capitale.
    Je propose donc 6 catégories, que je décris ci-après :
    1- Les riches : Arrondissements 5-6-7-8
    2- Les aristos : Arrondissements 16-17
    3- Les Bobos : Arrondissements 9-10-11-12-20
    4- Les Pauvres : Arrondissements 18-19
    5- Les Provinciaux égarés : 13-14-15
    6- Fond composite : 1-2-3-4

    J'aime

  • Que vous ayez voulu préciser la classification d’Huntington est une chose. Vous proposez votre propre division du monde, elle n’est guère convaincante. Vous êtes fasciné par les études indo-européennes utilisées pour cautionner la croyance en la supériorité des Indo-européens sur le reste du monde. Vous mésestimez le facteurunificateur de la religion pour lui préférer celui de la race. Moyennant quoi vous classez les ères de civilisation selon des sèmes arbitraires. Le christianisme est une doctrine orientale greffée sur les Indo-européens et la Russie? Ile n’en faut pas davantage pour que vous divisiez les zones d’influence chrétienne en ère de l’incarnation, de la parole et de l’icône. Le christianisme est la religion du verbe incarné. Etablir une telle division ruine l’unité de finalité du projet et de la geste évangélique. Vous diriez que l’Orient est l’ère de civilisation du conte et de la tradition orale, cela pourrait s’entendre. Mais il faudrait nous expliquer comment le discours (occidental) ne s’inscrit pas dans la parole sous prétexte que l’écrit n’est pas l’oral. Il faudrait nous expliquer ce que vous entendez par l’incarnation. La réduiriez-vous à la technique? A la hiérarchisation? L’ère de l’icône, qui symbolise l’orthodoxie, présente certes un christianisme moins discursif et moins doctrinal: par exemple, l’enfer n’y est pas éternel. Mais qu’est-ce qui distingue l’icône du signe? La cosmogonie ou la médecine chinoise font certes correspondre les éléments et les signe, mais peut-on parler de civilisation du signe si les signes sont adossés à une doctrine, le confucianisme, qui non seulement les hiérarchise par un discours, mais ne diffère pas beaucoup de l’aristotélisme du point de vue de la morale empirique? Vous qualifiez l’Afrique noire de « civilisation du rythme » parce que le rythme est premier dans la représentation qu’on en a de nos jours. Selon vous, il doit être à la base de ce que vous appelez « la musique nègre ». Vous mettez le rythme en exergue, en raison de son caractère primitif. Le rythme est à l’origine de la musique, mais de lui découle le son, qui n’est qu’un prolongement du rytme. La musique occidentale, après avoir beaucoup cantilé de manière arythmique, a mesuré le rythme. La « musique nègre » que vous décriez utilise la mesure occidentale du rythme. Mais en quoi le rythme peut-il caractériser une civilisation? Enfin, qu’est-ce qui vous fonde à qualifier le monde indien de civilisation du geste et à enraciner le geste dans l’hindouisme? L’imprécision presque poétique de ces sèmes civilisationels, leur désarticulation d’avec des sèmes qui les complètent dans la formation d’une culture unifiée par la religion, est la plus grande faiblesse de votre classement des civilisations. Outre sa finalité latente, qui est de soumettre les civilisations par vous décrétées inférieures à la civilisation occidentale. Vous déplacez le champ de la supériorité de la mittel eUropa au transatlantisme. La mer donne un peu d’iode à votre préférence pour le messianisme des mormons contre le pur racialisme d’Hitler…

    J'aime

  • Ping : Les quatre grandes religions de l’humanité, par Henry de Lesquen | Henry de Lesquen

  • Ping : Les quatre grandes religions de l’humanité, par Henry de Lesquen | Union Nationale

  • Mettre le Maghreb dans l’Orient alors que l’Orient désigne l’Est c’est à dire là où le soleil se lève, « mashrek » en arabe. Maghrib signifie tout l’inverse; « là où le soleil, se couche, le couchant, l’ouest, l’occident » en arabe.
    La Mauritanie est à 90% peuplée par des ethnies noires.
    le monde indien es bien trop large.

    J'aime

  • Vous avez oublier les berbères, ils ont leur civilisation, et ont eu quelques empires assez costaud au moyen-âge ou dans l’antiquité

    J'aime

  • La Russie actuelle est héritière de l’ancienne Russie médiévale, Rus’ de Kiev ou Russie kiévienne païenne puis orthodoxe puis de la Russie des Tsars. Oleg le Sage unis toute les tribus slaves de l’est en fondant en 880 la Ruthénie. La capitale fut d’abord Novgorod puis ce sera Kiev. Le prince Vladimir christianisa la Rus’ en 987 en se faisant baptiser en Crimée. La Russie a célébré de façon grandiose les 1030 de la christianisation de la Russie en 2018. Il s’agit de la célébration de la conversion du prince Vladimir I. La Rus’ de Kiev s’étendait du centre de l’Ukraine jusqu’au nord en Carélie actuelle et jusqu’en l’Oural et jusqu’à Nijno-Novgorod à l’est et Mourom qui fut une ancienne cité slave païenne puis orthodoxe.

    L’identité nationale russe qui est slave et orthodoxe s’amorcer par la suite après la libération de la Grande-principauté de Moscou et des autres principautés slaves de l’est par le grand prince Dimitri I de Moscou du joug tataro-mongol de la Horde d’or en 1380 lors de la bataille de Koulikovo. Les russes ont ainsi libéré l’Europe du nord et de l’est du joug mongol et ont ainsi protégé les autres européens. Dimitri I a fédéré l’ensemble des principautés russes afin de les libérer de ce joug tatar. Il faut noter que le mélange génétique entre tatars et russes fut très faible durant cette période à moins de 0,2% dans les principautés russes car les tatars vivaient dans les steppes près du Kazakhstan actuel et dans la région de Volgograd et dans la région de Kazan alors que les russes vivaient plus au nord-ouest dans les zones boisées et des prairies à l’ouest de Kazan et souvent près des lacs et donc il y a quasi pas eu de mélange dans les principautés russes ou très peu à part de façon assez marginal au niveau des élites durant les temps de paix. Sinon c’était des esclaves qui étaient emmenés dans les steppes ou à Kazan. Actuellement à Kazan on voit essentiellement des gens de type européen.

    En Russie on fait la différence entre un russe à savoir le russe ethnique русские=roussky donc c’est le slave de culture orthodoxe. Un russe est une personne de type européen. Il est de nationalité russe. La nationalité est liée à l’ethnie dans les pays d’Europe centrale et orientale. Un citoyen de la fédération de Russie c’est un Россиянин-rassiani ou russien en français. Cela englobe les russes mais aussi les minorités nationales comme les tatars etc…. Par exemple un tatar est un russien mais il ne sera jamais considéré comme russe. Un russe c’est une personne typé européen.

    J'aime

    • Tout ce que vous dites est vrai, sauf pour le mélange des races. Les Turco-Mongols ont été en guerre, mais aussi en symbiose avec les Russes pendant quelque mille ans, au moins depuis Attila au Ve siècle, car les Huns venaient de l’est en passant par la Russie. Le peuple russe est de race caucasoïde, certes, mais métissé avec des populations de race mongoloïde. Regardez par exemple le visage de Vladimir Poutine : il a des pommettes saillantes caractéristiques de la race mongoloïde.
      J’ajoute que « Européen » ne veut rien dire. L’Europe n’est qu’une expression géographique. « J’ai déjà rencontré des Français, des Italiens, des Russes… mais l’Européen, s’il existe, c’est à mon insu » (paraphrase de Joseph de Maistre).

      J'aime

      • Je connais bien la Russie car j’y suis et il n’y a pas plus blanc qu’un russe, je parle d’une russe de nationalité ou d’ethnie car là§bas comme dans al plupart des pays d’Europe centrale et orientale, l’ethnie est la nationalité. La citoyenneté c’est encore autre chose, c’est civique. Pour eux, un russe c’est un blond aux yeux bleus. J’ajoute qu’avant Attila qui était en Pannonie (actuelle Hongrie) et bien de l »actuelle Ukraine jusqu’à l’Altaï il y avait des scythes qui étaient de type européens et souvent blonds ou roux aux yeux clairs. En Russie la nationalité est liée à l’ethnie et un gars de type asiatique sera membre d’une minorité nationale. Le tait très faible mais moins au niveau des élites. Mon entourage russe a fait le test génétique et bien ils sont 100% européens et n’ont pas de gêne asiatique. Le mélange est plus important dans l’Oural c’est certains mais au seins des russes ethniques des régions traditionnelle et bien il est assez faible à mon étonnement. Ils ont eu un instinct identitaire qui existe encore actuellement et c’est visible chez tout les russes que je connais, dans les publicités en Russie. C’et un autre monde bien que il y a des pays comme la Biélorussie qui sont très intéressant aussi. Les kazakhs qui est la nationalité ou l’ethnie majoritaire au Kazakhstan est eurasienne car c’est un mélange de tataro-mongol et de scythes. Les tribus scythes ont migré vers l’ouest quand il y a eu la première vague mongol avec Attila.

        Quand à Poutine ce n’est pas vraiment un russe ethnique d’après les russes que je connais c’est comme Staline qui était d’ethnie donc de nationalité géorgienne. Poutine aurait des origines finno-ougriennes de l’Oural. Son père était descend de paysans russes de l’ancienne Moscovie, du Grand-Duché de Moscou et encore avant de l’ancienne Rus’.

        L’Europe est une expression géographique mais pour beaucoup c’est aussi une air culturel et civilisationnel. C’est mon point de désaccord

        J'aime

      • Moi aussi j’aime beaucoup le whisky.

        J'aime

      • Le métissage est donc très marginal mais on peut le retrouver chez certaines élites mais beaucoup moins dans le peuple.

        J'aime

    • Je ne suis absolument pas d’accord avec vous. Les meilleurs whiskies sont et resteront pour longtemps les whiskies écossais. Notamment les Islay. Je ne transigerai pas sur ce point non discutable. Certains whiskies japonais sont excellents, je le concède cependant …

      J'aime

  • Votre grille de Sudoku, d’origine japonaise, du monde chinois et de race mongoloide, me laisse pensif, voire rêveur…

    J'aime

  • Petit PS à mon précédent message : des amis alsaciens m’ont confié que les inventeurs de la choucroute n’étaient pas alsaciens, et encore moins allemands, mais chinois. Je me suis rendu dans ce lointain pays et j’y ai, effectivement, dégusté de délicieuses choucroute (avec des baguettes figurez-vous!) C’est fou, non ?
    Mais j’ai oublié comment on dit choucroute en chinois. Il faut que j’y retourne…

    J'aime

  • thierrydumorgenster

    Une question me tarabuste voire me taraude. Sont-ce les italiens ou les chinois qui ont inventé les pâtes?
    Merci d’avance pour vos réponses éclairées.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s